Charles Fourier – L’écart absolu

Les archives de Charles Fourier, les tentatives de réalisation pratique de son système utopique, les influences de sa pensée dans l'histoire, dans l'art moderne et contemporain... en une vingtaine d'essais et quelque 300 illustrations.

L'exposition, dans un premier volet historique, met au jour l'œuvre de Charles Fourier en présentant ses archives, principaux écrits et théories. Cette partie de l'exposition fait la lumière sur ses disciples, sur les artistes qui se sont revendiqués fervents adeptes du Fouriérisme (Dominique Papety, Auguste Ottin, Auguste Bouquet, etc.) ainsi que sur les tentatives de réalisations pratiques de son système utopique. Quelques exemples d'utopies sociales et scientifiques du XIXème siècle, ainsi que leurs implications dans le champ artistique sont également présentées.

Dans un second temps, le projet s'attache à démontrer la contemporanéité de la pensée de Fourier. Un parcours en douze passions, pivots du système fouriériste, permet une lecture originale des grands axes de l'utopie du philosophe – les cosmogonies, le règne de l'Harmonie, les architectures utopiques et le phalanstère, le « nouveau monde industriel » et sociétaire, l'organisation de la société en séries passionnées ou « Nouveau Monde amoureux », ainsi que l'éducation, l'enfance ou la gastrosophie. Œuvres modernes et contemporaines viennent ainsi dialoguer dans une scénographie inédite. Les unes témoignent de l'influence considérable qu'a exercée la pensée de Fourier sur de nombreux artistes modernes et contemporains. En tant que philosophe, il a su inspirer une production artistique qui, de son vivant à aujourd'hui, n'a jamais cessé d'André Breton à Robert Filliou jusqu'à Paul Chan et Franck Scurti. Les autres, parce qu'elles incarnent des communautés imaginaires, donnent corps à d'autres systèmes de valeurs ou repensent le travail, la famille ou l'amour s'en font l'écho et mettent ainsi en perspective l'« Autre monde » que Charles Fourier a imaginé sa vie durant.
Publié à l'occasion de l'exposition éponyme au musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon, de janvier à avril 2010.

Œuvres de Atelier Van Lieshout, Davide Balula, Vanessa Beecroft, Théophile Bra, Andrea Branzi, André Breton, Alain Bublex, Angela Bulloch, Carmen Calvo, Paul Chan, Constant, Peter Cook, Henry Darger, Sophie Dejode & Bertrand Lacombe, Eric Duyckaerts, Hans-Peter Feldmann, Robert Filliou, Yona Friedman, Liam Gillick, Svetlana Heger, Jacques Hérold, Yayoi Kusama, Jean-Jacques Lebel, Abdelmajid Mehdi, Mario Merz, Bernard Moninot, François Morellet, Pino Pascali, Mai-Thu Perret, Peter Saul, Franck Scurti, Paul Signac, Vladimir Skoda, Ettore Sottsass, Jean-Luc Vilmouth...

Informations sur le catalogue

http://centre-dart-mobile.eu/files/gimgs/77_fourier-ecartf.jpg